Site icon The Women's Voices

Qui est Rima Abdul Malak? nouvelle ministre de la Culture

Rima Abdul Malak succède à Roselyne Bachelot. Brillante élève franco-libanaise, elle est diplômée de l’IEP Lyon, où elle s’illustre déjà comme présidente de l’association de théâtre de l’établissement. Passée par à la Sorbonne, elle se distingue avec une mention très bien pour son DESS ( Master 2) en développement et coopération internationale. Retour sur la carrière d’une femme de culture.

Jeunes années dans l’humanitaire et à l’international

Début des années 2000, elle travaille en Israël et en territoires palestiniens auprès de camps de réfugiés ou notamment lors d’échanges programmés entre jeunes palestiniens et israéliens avec CCFD-Terre Solidaire. Jeune femme engagée, elle passe aussi cinq ans dans l’association Clown Sans Frontières avec un poste de directeur des programmes où elle côtoie déjà de nombreuses personnalités comme Louis Chedid, M ou Arthur H.

Elle s’occupe ensuite du pôle musique de Cultures France, qui a pour vocation de diffuser la scène musicale française à l’étranger: au Québec, au Brésil ou encore en Turquie.

Une carrière dans la culture

Au service de la Culture de la ville de Paris pendant 6 ans, Rima Abdul Malak gère un budget de plusieurs dizaines de millions d’euros concernant la politique culturelle de la capitale.

Elle fait un passage pendant 4 ans à New York, où elle est à la direction culturelle de l’ambassade française et s’occupe notamment de la programmation des spectacles : théâtre ou danse contemporaine.

Depuis fin 2019, elle avait rejoint la Présidence de la République en qualité de conseillère culture et médias auprès du Président et avait déjà été pressentie pour occuper le poste avant la nomination de Roselyne Bachelot.

Quitter la version mobile