Fraude fiscale : Shakira jugée en Espagne

AccueilNewsFraude fiscale : Shakira jugée en Espagne

La star colombienne Shakira sera jugée par un tribunal espagnol pour des allégations de fraude fiscale s’élevant à 14,5 millions d’euros. Le tribunal de Barcelone a ordonné que la chanteuse soit jugée pour six délits fiscaux présumés, bien qu’une date n’ait pas encore été fixée.

Le risque d’une lourde peine

Les procureurs espagnols veulent emprisonner la superstar pendant huit ans et lui infliger une amende de 23,8 millions d’euros si elle est reconnue coupable.

La star de 45 ans a nié à plusieurs reprises tout acte répréhensible.

“Je suis convaincue que j’ai suffisamment de preuves pour étayer mon dossier et que la justice prévaudra en ma faveur”, a-t-elle déclaré récemment dans une interview accordée à l’édition espagnole du magazine Elle.

L’équipe juridique de Shakira a déclaré dans un communiqué qu’elle ferait son travail “en présentant [les] arguments au moment opportun”.

Elle avait auparavant rejeté un accord proposé par les procureurs, choisissant plutôt d’aller au procès.

Au centre de ce litige se trouve le statut de résidence de Shakira entre 2012 et 2014, lorsque les procureurs ont allégué qu’elle vivait en Espagne mais qu’elle avait indiqué sa résidence officielle ailleurs. 

Résidente espagnole ou non ?

Selon la loi espagnole, les personnes qui passent plus de six mois dans le pays sont considérées comme des résidents à des fins fiscales. Mais Shakira affirme que l’Espagne n’était pas le pays où elle vivait principalement à l’époque.

En juillet, les procureurs ont publié un document affirmant qu’elle avait acheté une maison à Barcelone en 2012, qui est devenue une maison familiale pour elle et son partenaire de l’époque, le footballeur barcelonais Gerard Piqué.

@Shakira Shakira avec son compagnon espagnol

Ses avocats ont déclaré que jusqu’en 2014, la plupart de ses revenus provenaient de tournées internationales et qu’elle passait de longs moments hors d’Espagne. 

“Les autorités fiscales espagnoles ont vu que je sortais avec un citoyen espagnol et ont commencé à saliver. Il est clair qu’ils voulaient récupérer cet argent quoi qu’il arrive”, a-t-elle déclaré au magazine Elle.

Shakira a déclaré que l’Espagne était son lieu de résidence fiscale en 2015. Elle a déclaré avoir payé 17,2 millions d’euros d’impôts et n’avoir aucune dette en suspens.

Dans une affaire distincte en 2019, M. Piqué a été condamné à une amende de 2,1 millions d’euros par le tribunal national espagnol pour avoir fraudé le fisc entre 2008 et 2010.

Le couple s’est séparé en juin dernier après 11 ans. Ils ont deux fils ensemble, âgés de sept et neuf ans.

La star a déclaré au magazine qu’elle traversait “probablement l’une des heures les plus difficiles, les plus sombres de ma vie”.

D’après un article de BBC de Malu Cursino.

https://www.bbc.com/news/world-europe-63056136

Découvrez aussi