Jean-Jacques Bourdin accusé d’agression sexuelle, BFM mène l’enquête

AccueilNewsJean-Jacques Bourdin accusé d’agression sexuelle, BFM mène l’enquête

Le groupe Altice média, à qui appartient BFM, a annoncé mener une enquête en interne à propos des accusations d’agressions sexuelles à l’encontre de son journaliste vedette, Jean-Jacques Bourdin.

Accusation et enquête

La plaignante est une ancienne journaliste de BFMTV de 33 ans ayant travaillée avec le journaliste durant plusieurs années, son identité n’a pas été dévoilée. Elle accuse Jean-Jacques Bourdin de l’avoir embrassé de force à plusieurs reprises lors d’un déplacement professionnel en Corse en 2013. L’homme l’aurait ensuite harcelé par mails et SMS durant plusieurs mois.

Le groupe Altice Média mène une enquête en interne afin de vérifier la véracité des faits. Le groupe rapporte que le journaliste a « vigoureusement contesté les faits rapportés ».

Marc-Olivier Fogiel, directeur général de BFMTV déclare « La position du groupe est très claire. Il n’y a rien qui empêche Jean-Jacques Bourdin de faire son travail. Une simple plainte ne justifie pas le fait de disqualifier quelqu’un ».

La chaîne attend des confirmations avant de réagir

La chaîne attendrait donc les résultats de cette enquête avant de prendre une décision ou de réagir. « Nous ne minimisons pas cette accusation ni lui donnons une dimension disproportionnée » a poursuivi le directeur général « À ce stade, rien de nous conduit à modifier les choses à l’antenne. Nous ne devons céder à aucune pression. Nous ne sommes pas des auxiliaires de justice. Au parquet d’analyser la plainte ».

Jean-Jacques Bourdin, journaliste star au sein de la chaine vient de lancer une nouvelle émission politique dans le cadre des élections. « La France dans les yeux » propose des entretiens avec les différents candidats aux présidentielles.
Le groupe Altice affirme que le groupe prendra « toutes les mesures qui pourraient s’imposer en fonction de son évolution ».

Découvrez aussi