Guila Clara Kessous, portrait d’une artiste engagée

AccueilEntretienGuila Clara Kessous, portrait d’une artiste engagée
Cynthia
Cynthia
Fondatrice de THE WOMEN'S VOICES et CHARI-T Media.

Enseignante chercheuse, coach, metteur en scène et comédienne, Guila Clara, est avant tout une femme engagée. Rencontre avec une personnalité forte et ouverte sur le monde et les droits humains.

ARTISTE DE L’UNESCO POUR LA PAIX : GUERIR PAR L’ART

De l’art du dire à l’art de la représentation, la jeune femme chemine à travers le temps et met ses compétences au service de l’humanitaire et du social. Aider les survivants à mettre des mots sur leurs maux pour ne pas mourir de dire….et toujours transmettre contre la désinformation.

Une fois son diplôme du Conservatoire en poche, la comédienne décide d’étudier la production culturelle au travers d’un MBA généraliste à l’ESSEC. C’est à ce moment qu’elle décide de mettre le théâtre au service de ceux qui ne savent pas dire. . Elle décide ainsi d’aider à faire la catharsis de ceux qui ont vécu des traumatismes suite à des violations des droits humains. Elle devient « artiviste .»

 « D’emblée, je voulais que la scène soit un espace d’expression pour celui qui n’a pas droit à cette exposition. Pour donner une légitimité et plus d’impact à sa parole » explique-t-elle.

C’est auprès de l’auteur Elie Wiesel qu’elle découvrira la force d’un théâtre écrit par un survivant et proposant le refus d’un statut de victime pour celui d’une figure résiliente qui tente de comprendre par des moyens scéniques où est sa place dans le monde. Le Prix Nobel devient son directeur de thèse et l’invite à l’Université de Boston à approfondir le sujet en se tournant vers la question du génocide du Rwanda, des abus sexuels au Congo, du sort des femmes en Afghanistan ou encore de la question des réfugiés du Bangladesh auprès de la population Rohingyas.

Les techniques théâtrales de la guérison qu’elle déploie sont toujours autour d’une réappropriation de son corps par le détour théâtral, par le jeu de rôle et l’acceptation de la mise en scène de soi à des moments donnés de sa vie.

Sollicitée par la prestigieuse université de Harvard, Guila Clara Kessous crée le cours « Théâtre et Droits de l’Homme » et est rejointe par ses élèves sur le terrain. Elle reçoit alors le titre d’Artiste de l’UNESCO pour la Paix et devient officier des Arts et des Lettres pour son travail de rayonnement de la culture française au travers de ses engagements.

LES QUESTIONS SOCIETALES A TRAVERS LE LUXE : QUAND LE BEAU ET LE BIEN SE RETROUVENT

A l’Université de Harvard, un de ses élèves lui demande de développer un cours sur la scénographie et la mode en lien avec les droits humain. Guila Clara Kessous relève le défi et devient « Harvard Eleganza Fashion Ambassador » avec pour parrain Jean-Paul Gaultier. C’est le début de collaborations avec le monde de la mode et du luxe où la scénographie et les coolabs se succèdent pour lever des fonds pour les causes que la jeune femme défend.

Elle va ainsi créer des objets designés et personnalisés pour des marques telles que Le Tanneur, Claudie Pierlot, Balzac Paris et réussir à lever des fonds pour des causes telles que la Chaine de l’Espoir, Mécénat Chirurgie Cardiaque,….

Le Tanneur :

Claudie Pierlot :

Elle reçoit des mains d’Eva Longoria le prix Women Empowerment en 2020 et déclare : « Le luxe et la mode par leur pouvoir d’attraction doivent aujourd’hui non seulement donner l’exemple mais être vraiment responsables dans leur volonté de créer un monde plus égalitaire, un monde plus juste. Il est tant que le Beau soit vraiment au service du Bien. »

SENSIBILISER L’ENTREPRISE : VERS UN CHANGEMENT SOCIETAL

C’est à l’Université de Harvard qu’elle rencontre trois enseignants qui vont l’enjoindre à devenir coach professionnel. Tal Ben Shahar, le célèbre professeur de bonheur, qui lui enseignera la psychologie positive. William Ury, créateur de la négociation raisonnée avec qui elle développera un travail autour de l’importance du non verbal dans la négociation. Enfin, Paul Ekman, spécialiste de l’intelligence émotionnelle dont elle deviendra l’associée de l’Emotional Intelligence Academy.

Elle va alors choisir de devenir coach sur des questions portant sur l’intelligence situationnelle, les index clés comportementaux et le leadership de cœur qui lui permettront de déployer toute la force du jeu de rôle théâtral au service de l’entreprise. Elle reçoit en 2021 le Prix International Thought Leader du MEECO Leadership Institute.

« Tout comme pour une population vulnérable, le collectif de l’entreprise manque cruellement de rapport d’incarnation, de compréhension de l’enjeu du corps, du non verbal et de l’importance du lien humain réel dans les enjeux relationnels ».

C’est sur la dimension du « Women empowerment » qu’elle reste très attendue puisqu’aujourd’hui elle a développé de nombreux programmes de formation pour aider les femmes à mieux s’affirmer et à oser s’imposer.

En 2021, Guila Clara Kessous fait partie des Rising Talents sélectionnées par le Women’s Forum for the Economy and Society . Elle est responsable de la Journée Internationale des Droits des Femmes de l’UNESCO qui réunit chaque année près d’une trentaine d’intervenants venus du monde entier.

Découvrez aussi