Les Funambules : le militantisme par la musique

AccueilCultureLes Funambules : le militantisme par la musique

Le collectif musical et militant Les Funambules a sorti son deuxième album « Elles ». Le projet ouvre les esprits sur des sujets féministes forts avec beauté et musicalité.

Faire entendre la voix des femmes

L’album « Elles » des Funambules se veut contemplatif. Sans juger ni généraliser, il porte la voix des femmes, écoute et chante leurs témoignages, leurs vies, leurs difficultés et les injustices qui les entourent.

Stéphane Corbin, initiateur du projet rapporte avoir voulu créer un album féministe « En veillant à nouveau à ne pas être donneurs de leçons, mais à témoigner simplement de ce qui est, et qui doit changer ». Le projet n’est pas un album lourd et moralisateur, il propose à travers 35 chansons réparties dans les deux volumes de l’album de rendre leurs voix aux femmes, parfois joyeuse, parfois plus mélancoliques ou en colère, il touche de nombreux thèmes avec justesse. 

En effet, le nombre de thèmes différents abordés peut donner le vertige, on y parle inégalité salariale, différence d’âge, excision, charge mentale, prostitution, consentement ou encore maternité. Chacune peut se retrouver dans le projet, qui aborde avec franchise et délicatesse des thèmes durs mais réels.

On y découvre aussi des portraits de femmes marquantes comme George Sand, Simone Veil ou Simone de Beauvoir.

Une partie des bénéfices des concerts et de l’album seront reversés au planning familial.

De grands noms de la musique et du militantisme

Derrière ce projet, se cache de grands noms de la musique, mais aussi des auteurs et penseurs féministes. On retrouve ainsi les voix d’Anny Duperey, Noémie de Lattre, Sara Giraudeau, Rachida Brakni, Marie-Paule Belle, Lili Cros, Jil Caplan, Laëtitia Eïdo et de beaucoup d’autres. On reconnait également la plume de Luciole, d’Andréa Bescond, de Agathe Jolivet ou encore de Noémie de Lattre.

Pour réaliser ce projet, Stéphane Corbin s’est entouré de grands noms. Ainsi, de nombreuses femmes ont parrainés le projet.

La comédienne Virginie Lemoine a mis en scène et a parrainé le projet, la comédienne et auteure Noémie de Lattre est marraine de l’album, pour lequel elle a aussi écrit et chanté, elle rapporte « Avec Stéphane, nous partageons la révolte, celle qui fait se lever le matin pour changer le monde ». Les actrices, Eva Darlan, Corinne Touzet et Annie Duperey sont également marraines du projet.

Le collectif Les Funambules

Le collectif Les Funambules a été crée en 2012 en réponse aux manifestations contre le mariage pour tous par Stéphane Corbin, compositeur. L’objectif était de « lutter contre les discriminations à travers la création de chansons originales ».

Le premier album « Les Pieds sur Terre » avait réuni plus de 400 artistes autour de 45 chansons originales et avait permis 23.000 euros de dons aux associations SOS Homophobie et Le Refuge. « Ce projet nous a tant apporté – fierté, rencontres, partages, création – et son écho a été si fort auprès du public et des associations auxquelles nous avons offert notre soutien, que le choix a été rapide et évident. Et pour prolonger ce combat, l’idée de construire un projet d’ampleur sur les femmes s’est très vite imposée. Parce que les injustices sont si nombreuses, si ancrées, si violentes… Le mouvement #MeToo qui a explosé à l’automne 2017 nous a évidemment conforté.e.s dans cette direction » rapporte Stéphane Corbin.

Découvrez aussi