Yaël Braun-Pivet élue 1re femme présidente à l’Assemblée Nationale

AccueilPolitiqueYaël Braun-Pivet élue 1re femme présidente à l'Assemblée Nationale

C’est la 1re fois qu’une femme accède à ce poste du perchoir sous la Ve République. Depuis un mois Yaël Braun-Pivet avait été nommée ministre des Outre-mer. Selon un décret pris par Emmanuel Macron sur une proposition de la Première Ministre Elisabeth Borne, un terme avait été mis à ses fonctions de ministre en vue de son élection.

Ainsi c’est au 2e tour que Yaël Braun-Pivet a été élue présidente de l’Assemblée Nationale, succédant ainsi à Richard Ferrand, proche du Président et battu dans sa circonscription au second tour des législatives.

La sérénité, le mot d’ordre de la nouvelle présidente

Peu après son élection, elle s’est réjoui que l’Assemblée puisse avoir désormais ” le visage de la France” mais elle a aussi partagé sa lecture des élections législatives : “les Français nous enjoignent de travailler ensemble, de débattre plutôt que de nous battre”.

Yaël Braun-Pivet s’est aussi immédiatement positionnée comme une personnalité consensuelle en donnant le ton : “il faudra que nous soyons dans l’action, dans une action apaisée. Et le rôle du président de l’Assemblée nationale est aussi de maintenir un climat de débat apaisé entre les uns et les autres”.

Avocate, et ex-présidente de la commission des Lois de l’Assemblée, elle a été élue députée des Yvelines.

La classe politique salue l’élection d’une femme

“Toutes mes félicitations et tous mes vœux de réussite chère Yaël Braun-Pivet, première présidente de l’Assemblée nationale”, a immédiatement tweeté la cheffe du gouvernement, Elisabeth Borne.

La députée LR, Annie Genevard, qui souhaite être réélue à la vice-présidence, a aussi salué ” une étape décisive, même si elle y accède par ses compétences, et pas seulement parce qu’elle est une femme”.

Du côté de l’opposition le chef du PCF, Fabien Roussel, s’est exprimé ainsi: “Que ce fut long ! 77 ans après la conquête du droit de vote, suite à un amendement du député communiste Fernand Grenier, une femme devient enfin présidente de l’Assemblée nationale. Bravo Yaël Braun-Pivet. Et maintenant l’égalité salariale!”

La France rejoint ainsi de nombreux pays européens qui ont déjà élu une femme à la tête de l’Assemblée Nationale et parfois depuis longtemps dans les années 70. En effet, la France était l’un des derniers pays en Europe. Il faut noter également que le Sénat n’a jamais été présidé par une femme à ce jour.

Enfin, on peut rappeler qu’une autre femme, célèbre, avait présidé le Parlement européen de Strasbourg, c’était Simone Veil en 1979.

Découvrez aussi