Elisabeth Borne à Matignon : portrait de la nouvelle Première Ministre

AccueilPolitiqueElisabeth Borne à Matignon : portrait de la nouvelle Première Ministre

Elisabeth Borne, 61 ans, a été nommée Première Ministre sous la Ve République par Emmanuel Macron. C’est la deuxième femme à accéder à ce poste en France, 30 années après Edith Cresson.

Un parcours sans faute

Elisabeth Borne est née en 1961 à Paris. Diplômée de l’Ecole Polytechnique, elle obtient un diplôme d’ingénieur des Ponts et Chaussées en 1986. Elle commence sa carrière en 1987, en intégrant le ministère de l’Equipement et devient conseillère au ministère de l’Education nationale auprès de Lionel Jospin au début des années 1990. Au début des années 2000, elle s’éloigne du monde politique et devient directrice de la stratégie SNCF, puis chargée de concession du groupe Eiffage avant de rejoindre la mairie de Paris comme directrice de l’urbanisme. Elisabeth Borne avait déjà fait un passage en 2014 comme directrice de cabinet de la ministre de l’Environnement Ségolène Royal. L’année précédente, en 2013, elle avait été préfète de la région Poitou-Charentes, présidée alors par Mme Royal. En 2015, elle a été nommée présidente de la RATP, grande entreprise publique de transports. Elle avait ensuite remplacé François de Rugy comme ministre de la Transition écologique et solidaire en 2019.

Ministre sous le gouvernement Macron depuis 2020

Arrivée au ministère du Travail en 2020, en pleine crise sanitaire liée au Covid-19, elle a du gérer plusieurs dossiers controversés. En mars 2021, elle a présenté le dossier de l’assurance chômage, très contesté par les syndicats. Elle s’est engagé aussi sur le plan « Un jeune, une solution » en juillet 2020, qui mobilisait de nombreux dispositifs pour accompagner les jeunes dans leur recherche d’emploi, dont des aides à l’apprentissage pour éviter « une génération sacrifiée » par la crise sanitaire.

Membre du TDP (Territoire des progrès) elle se définit comme « une femme de gauche », qui met « la justice et l’égalité des chances » au cœur de ses combats.

Son premier défi en tant que première ministre est de taille, mener la bataille des législatives pour que la macronie conserve sa majorité à l’Assemblée Nationale.

Découvrez aussi