Serena Williams : de championne à businesswoman

AccueilBusinessSerena Williams : de championne à businesswoman
@serena

Celle qui a été numéro 1 mondiale de 2007 à 2012 a décidé de tourner la page du tennis. “La lionne” Serena Williams a annoncé sa retraite en laissant derrière elle un palmarès exceptionnel, mais pas seulement. Découvrez sa carrière de business woman. 

Elle a régné sur le tennis feminin. Avec une carrière marquée par 23 sacres en Grands Chelems et une fortune estimée à 260 millions de dollars, Serena Williams n’a vu sa cote de popularité exploser qu’à son retour à la compétition en 2018, après avoir donné naissance à sa fille Olympia en 2017. De Nike à Gatorade, en passant par Gucci et Ford, la reine des courts prend aujourd’hui sa retraite sportive mais reste une reine du business. 

LONGTEMPS SOUS ESTIMÉE

Williams est sans doute la plus grande sportive de tous les temps, mais les sponsors l’ont souvent évitée. Sa couleur de peau, son corps musclé et une colère mémorable à l’US Open de 2009 ont été pointés pour expliquer l’écart entre les deux“, détaillait le magazine Forbes.

En 2015, bien qu’ayant pulvérisé des records avec son 3e “Serena Slam”, les quatre titres Majeurs remportés d’affilée, l’Américaine restait devancée par la Russe Maria Sharapova en matière de contrats.

Williams devrait toucher 45,3 millions de dollars en 2022, ce qui la place 31e sur la liste des sportifs les mieux rémunérés cette année. C’est quatre fois plus qu’en 2014, alors qu’elle était au pic de sa carrière. Il y a quelques années, Serena analysait les raisons du désintérêt des marques. “En tant que joueuse de tennis noire, j’avais une apparence différente. Je parlais différemment. Je m’habillais différemment. Je servais différemment. Mais quand j’entrais sur le court, je pouvais rivaliser avec n’importe qui”.

Le bond de Serena Williams dans le monde des partenariats serait dû à une soudaine identification du public à ses engagements. Guerrière dans son sport, Serena Williams l’est aussi dans la vie. Mère et activiste, elle profite de sa célébrité pour afficher son soutien à “MeToo”, “Black Lives Matter” ou aux femmes victimes d’inégalités salariales.

@serena

UN TOURNANT DANS LA MODE

Ces dernières années, la mode a pris de plus en plus de place dans le quotidien de Serena. Mode qu’elle n’avait jamais eu peur d’amener sur les courts. Des combinaisons moulantes aux tenues les plus originales, elle décide de casser les codes aux côtés de Nike, son équipementier historique. Le tennis est l’un des sports les plus strictes en terme de codes vestimentaires. Mais la Reine de courts n’a eu de cesse de vouloir transgresser les usages. Si porter une jupe sur les courts est une coutume, aucun point du règlement ne l’y contraint explicitement. Seule exigence : que la tenue portée soit “appropriée”.

Serena Williams est aujourd’hui à la tête de sa marque de vêtements “S By Serena” et d’une ligne de bijoux “Serena Williams Jewelry”. Les marques comme Off White et Vogue se battent aujourd’hui pour travailler avec elle.

@serena
Découvrez aussi