Amélie Mauresmo à la tête de Roland-Garros

AccueilBusinessAmélie Mauresmo à la tête de Roland-Garros

Après le départ de Guy Forget, le président de la Fédération française de tennis (FFT) Gilles Moretton, a annoncé la nomination de l’ex-N.1 mondiale, à la direction du célèbre tournoi sur terre battue.

La championne s’est réjoui de ce nouveau défi et s’est dite “honorée” de la confiance de Gilles Torreton. “Ce tournoi m’a fait rêver depuis mon plus jeune âge. Il a, ni plus ni moins, créé une vocation chez moi. Roland-Garros a été un fil conducteur toute ma vie”, a évoqué Amélie Mauresmo après sa nomination. Au Centre national d’entraînement, “on ne jouait pas à chat perché dans les cours de récré, dans les parcs, on était sur le Central. Les premières conneries d’adolescentes, on a pu les faire aussi dans l’enceinte du stade”, a-t-elle partagé.

UN DEFI DE TAILLE POUR L’EXPERTE

“J’arrive avec tout ce qui m’a toujours caractérisée dans tout ce que j’ai entrepris, à savoir la recherche de l’excellence, sortir de sa zone de confort, faire sortir les autres de leur zone de confort aussi, c’est très important pour avancer. La rigueur, le travail, la communication, le travail en équipes. Je serai à la hauteur”, a-t-elle indiqué.

Amélie Mauresmo aura en effet le challenge d’un poste stratégique pour la FFT, qui tire la majorité de ses revenus du tournoi de Roland-Garros, chaque année.

UNE CHAMPIONNE EXPERIMENTEE

Sur le circuit WTA, Amélie Mauresmo affiche un superbe palmarès. Elle a gagné 25 titres en simple, dont trois tournois particulièrement prestigieux : l’Open d’Australie, Wimbledon ( en 2006), et le Masters (en 2005).

La nouvelle directrice de Roland-Garros fut aussi vice-championne olympique en 2004 lors des JO d’Athènes, elle s’est hissée à deux reprises aux demi-finales de l’US Open.

Découvrez aussi