2e femme à la tête du CAC40 : Estelle Brachlianoff promue DG de Veolia

AccueilBusiness2e femme à la tête du CAC40 : Estelle Brachlianoff promue DG...

Estelle Brachlianoff succède à Antoine Frérot à la direction générale de Veolia-Suez et devient la 2e femme à diriger une entreprise cotée au CAC40.

Une professionnelle expérimentée

Antoine Frérot, actuel PDG et président de Veolia-Suez, leader français dans la commercialisation de l’eau et la gestion de déchets, vient d’annoncer ce mois de Janvier 2022 son départ au poste de PDG de l’entreprise. Si le chef d’entreprise cède sa place de directeur général, il conserve néanmoins sa place de président.
La place de directrice générale sera occupée dès le 1er juillet 2022 par Estelle Brachlianoff, diplômée de Polytechnique et des Ponts des Chaussées. Cette experte de 49 ans est dans l’entreprise depuis 2005 et prend la direction de la gestion des déchets en Ile-de-France en 2010 puis occupe ce poste au Royaume Uni.
Son parcours au Royaume Uni est tout aussi impressionnant puisqu’elle a été membre du comité du président de la Confédération de l’industrie britannique et présidente de la Chambre de commerce française de Grande-Bretagne.

En 2018, elle devient directrice générale adjointe de Veolia ainsi que le bras droit d’Antoine Frérot, PDG.

L’actuel directeur part serein et sûr de laisser son entreprise entre de bonnes mains « A mes côtés, elle a pris part aux décisions les plus structurantes pour notre groupe pour les vingt prochaines années » affirme-t-il en évoquant sa succession.

Le défi Suez

Estelle Brachlianoff prend la tête de l’entreprise dans une période charnière pour celle-ci qui vient de racheter son principal concurrent, Suez. Ce sera donc à elle de gérer cette fusion. Confiante, elle affirme que « l’entreprise est profondément transformée, unifiée et plus que jamais en mesure de faire la course en tête dans chacun de ses métiers ».

La nouvelle directrice générale prend la tête d’une entreprise qui avec le rachat de Suez passe d’un chiffre d’affaire de 27 milliards à 37 milliards d’euros et de 180 000 salariés à 230 000.

Une grande responsabilité donc pour Estelle Brachlianoff, qui devient avec cette nomination, la 2e femme à intégrer une entreprise cotée au CAC40 après Catherine McGregor, patronne de Engie.

Découvrez aussi