“L’heure n’est pas encore à la candidature” à gauche pour Carole Delga

La présidente socialiste de l’Occitanie récemment réélue à la tête de sa région, affiche son soutien à Anne Hidalgo en vue de la présidentielle. Carole Delga précise au Figaro que ” l’heure n’est pas encore à la candidature de qui que ce soit à gauche. Nous en sommes au projet”.

Questionnée sur d’éventuelles ambitions personnelles, elle dit ne pas en avoir pour elle mais “beaucoup pour le pays” précisant qu’”aujourd’hui, mon avenir, c’est l’Occitanie”.

Carole Delga estime aussi que “le PS doit se transformer en une autre force de proposition que ce qu’il est aujourd’hui” car “il n’existe pas assez dans le débat politique… “

Interrogée sur les politiques à mener si elle dirigeait le pays, la Présidente d’Occitanie  imagine un “grand plan d’investissement de plusieurs milliards en faveur des infrastructures de transport, ferroviaire ou routier, avec une taxation sur les bénéfices des sociétés d’autoroutes”, “plan Marshall sur la formation” et “refaire de l’éducation une grande cause nationale”. 

Carole Delga avait été largement été réélue lors des régionales , et figure parmi les têtes de liste les mieux élues de France, avec plus de 57% des suffrages, selon les résultats officiels.

“Courage, proximité et bon sens, guident notre action. Ce résultat m’honore et m’oblige. J’en mesure la portée et la puissance”, avait-elle déclaré juste après sa victoire.

Alors que les sondages la prédisaient derrière le RN, Carole Delga avait déjoué les pronostics du 1er tour, en rassemblant près de 40% des voix, devant la tête de liste RN Jean-Paul Garraud (23%), et le numéro 3 des Républicains Aurélien Pradié, à 12%.

Comme d’autres têtes de liste RN en France, Jean-Paul Garraud, ancien député LR, a déchanté. Cet ancien magistrat, que Marine Le Pen nommerait comme ministre de la Justice en cas de victoire en 2022, est en net recul par rapport aux régionales de 2015, quand Louis Aliot avait viré en tête au soir du 1er tour (32%) lors de ces élections.

Découvrez aussi