Le 3919, numéro pour les victimes de violences, désormais ouvert 24H/24H

Elisabeth Moreno, ministre déléguée à l’Egalité entre les femmes et les hommes a annoncé que cette ligne d’écoute pour les victimes de violences conjugales ou sexuelles est désormais accessible 24H/24 et 7j/7.

Cette extension d’horaires fait suite à une forte hausse des appels de détresse sur le 3919. En effet, en 2020 près de 165.000 appels ont été reçus sur ce numéro d’urgence, soit 70% de plus qu’en 2019.

Ce service anonyme et gratuit était auparavant ouvert selon des horaires de bureau uniquement la semaine. Cette extension permet notamment plus d’accessibilité pour les femmes qui travaillent mais aussi pour celles vivant dans les DOM-TOM dont le décalage avec la métropole posait problème.

« Promesse tenue » pour Elisabeth Moreno qui souhaitait “concrétiser l’une des mesures phares du Grenelle” contre les violences conjugales qui s’était tenu fin 2019.

PERMETTRE AUX FEMMES DE SORTIR D’UN CYCLE INFERNAL

La Fédération nationale Solidarité Femmes (FNSF), avait créé cette ligne d’urgence en 1992 et continue de la gérer grâce à une convention avec l’Etat qui ne cesse de se renforcer . Une première extension d’horaires avait fait l’objet de l’embauche d’une dizaine de personnes supplémentaires pour épauler les autres écoutantes. Formées à ce type spécifique d’appels et de détresse, ces écoutantes nouent une relation téléphonique qui peut être décisive pour soutenir ces femmes victimes de violences, qui ne savent souvent pas comment se sortir d’une situation d’emprise physique, psychologique, morale ou même financière.

“Les femmes pourront appeler au moment où elles le choisissent: la première écoute est essentielle et chaque instant doit être saisi pour leur permettre d’entamer le parcours vers la sortie de la violence”, avait expliqué l’association.

Pour rappel près de 210.000 femmes sont victimes des violences conjugales chaque année. En 2020, 90 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint.

Découvrez aussi